Frigyes Karinthy

photo Frigyes

Frigyes Karinthy est mon arrière grand-père. Mes parents, grand amoureux de ses écrits, lui ont consacré un site internet que vous consulterez facilement en suivant le lien consacré sur ce blog.

Né en 1887 à Budapest, il est mort en 1938 dans la même ville. Humoriste, philosophe et poète, il atteint rapidement une telle célébrité que tandis qu’il écrit des romans et des pièces de théâtres, les journaux vont s’arracher  ses écrits courts de manière quasi quotidienne.

Son humour est féroce, irrésistible. Sa pensée, visionnaire. Son regard sur le monde en changement est acéré. Il sait jouer avec les mots pour mieux tourner le monde en dérision, écraser les infâmes par le rire.

En 1936, il est atteint d’une tumeur au cerveau. Une souscription nationale est organisée pour lui permettre d’être opéré par les meilleurs spécialistes de Stockholm en Suède. Il raconte cette épopée fantastique dans Voyage autour de mon crâne, un livre traduit dans de nombreuses langues et édité en France chez Denoël et chez Viviane Hamy.

« Comment l’homme et la femme pourraient-ils se comprendre ? car en fait tous deux souhaitent des choses différentes : l’homme, la femme ; et la femme, l’homme. »

« En humour, je ne plaisante jamais »