GROSSMAN, David

GrossmanNé en 1954 à Jérusalem, David Grossman étudie la philosophie et le théâtre et débute se carrière avec une émission pour enfants à la radio israélienne.  Il écrit des pièces de théâtre et des romans, à destinations des enfants ou des adultes. Dans sa première œuvre, Le vent jaune, il décrit les souffrances imposées aux Palestiniens par l’occupation de l’armée israélienne. Proche du camp de la paix, il évoque la société israélienne dans ses romans, comme dans Une femme fuyant l’annonce (Seuil, 2011), qui a reçu le prix Médicis Etranger 2011.

Livres lus et chroniqués sur ce blog :