I ou Y ?

i-u-yMine de rien, au sein de ma famille, cette question a une certaine importance. Comme plusieurs personnes déjà m’ont interrogée là-dessus, je vous dois une explication. La voici

Je suis d’origine hongroise. Toute ma famille vivant en Hongrie écrit notre nom avec un Y, soit Karinthy. Mes deux aïeux écrivains, par exemple, s’appellent respectivement Frigyes Karinthy et Ferenc Karinthy. Mais à l’origine, notre nom s’écrivait avec un I, soit Karinthi. C’est Frigyes Karinthy qui a modifié le I en Y. Un pseudonyme qui est passé à la postérité.

Quels sont mes liens familiaux avec les hommes de lettre de la famille ? Quelques éléments de réponse dans le bilan de ma semaine littéraire hongroise, du 22 au 29 avril 2019, ou dans l’arbre généalogique familial, que j’ai récupéré du livre Ördöggörcs ou voyage en Karinthy (écrit par mon oncle Màrton Karinthy) et que je reproduis ici. Pour plus de lisibilité, j’ai coloré en rouge le nom de nos aïeux communs à tous et en bleu le nom des célébrités littéraires de la famille, ainsi que les liens familiaux qui mènent à elles.

Mon grand-père paternel étant né Karinthi, il a conservé cette écriture en émigrant en France. Son nom de famille est donc Karinthi, tout comme celui de mon père et le mien.

Pour mon activité littéraire, j’ai tenu à conserver ma propre identité et ne pas utiliser de nom d’artiste faisant résonance aux autres romanciers de la famille.

Voilà tout !