FERGUS, Jim

Né en 1950 à Chicago, Jim Fergus est Américain. Professeur de tennis, journaliste, il décide un jour de se consacrer exclusivement à l’écriture.

De mère française, il évoque cette ascendance dans son roman Marie-Blanche (Pocket, 2012). Passionné par la culture des Cheyennes, il écrit plusieurs romans sur les peuples natifs du continent américain, dont Mille femmes blanches (Pocket, 2004) et sa suite, La vengeance des mères (Actes Sud, 2016).

Livres lus et chroniqués sur ce blog :

Publicités